Triduum pascal

Trois jours nous sont offerts pour vivre le grand mystère de Pâques. Jeudi saint nous commémorons l’institution de l’Eucharistie et du sacerdoce. Vendredi saint nous vivons la Passion de Jésus, sa mort et son ensevelissement. Samedi saint est le jour du grand silence. Et dans la nuit nous vivons la Vigile pascale, le passage des ténèbres de la mort à la lumière de la Résurrection du Christ. Ci-dessous les horaires des messes et offices de ces Jours Saints :

Jeudi saint : Messes à 17h30 à Pontcharra suivie de l’adoration au Reposoir ; 19h30 à Ste Madeleine de Tarare suivie de l’adoration au Reposoir

Vendredi saint : 6 chemins de Croix dans différents clochers et 19h Office de la Passion à l’église Ste Madeleine de Tarare

Samedi saint : Confessions de 10h à 12h église Ste Madeleine et 21h Vigile Pascale à l’église Ste Madeleine de Tarare

Dimanche de Pâques : messes de la Résurrection du Christ, 9h église de Joux ; 10h église Ste Madeleine de Tarare ; 11h église de St Loup

Aumônerie de la Paroisse Saint Jean XXIII

Le 16 mars 2019 des jeunes de l’aumônerie se rendent à Lyon pour remettre l’argent récolté le 8 décembre. P’tit déj. dans le train, soleil radieux, tout est là pour démarrer une belle journée !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Aumonerie-1.jpg.


A 10h00, nous rencontrons, au Centre Gabriel Rosset, Madame Coudry qui est bénévole à l’Association le Foyer NotreDame des Sans-Abris. Elle nous présente cette association qui accueille, héberge, accompagne et réinsère 5000 personnes sur une année grâce à 140 salariés et 1200 bénévoles.
Dans le centre d’hébergement, rue S. Gryphe où nous sommes, 191 hommes sont accueillis tous les soirs ( en sachant que dans le Rhône 1500 personnes sont à la rue chaque nuit) . Ces gens accumulent beaucoup de soucis et souvent des troubles psychiques. Ils ont un réseau de solidarité entre eux et souvent refusent tout ce qui vient de la société. Ils vivent l’auto-exclusion en rejetant toute sensation, toute émotion et les souvenirs. Parfois ils refusent de donner des nouvelles à leur famille par honte de leur situation. Pour les aidants, il est difficile de concilier l’aide nécessaire avec leur liberté d’adulte.


Les centres de tri des vêtements donnés voient passer 5 tonnes de textile par an dont une partie permet aux sans-abris de s’habiller et l’autre partie est vendue dans les « bric à brac », ce qui permet de collecter 3 millions d’euros par an. Cet argent sert à financer les activités de l’association Un grand merci à Madame Coudry pour l’échange que nous avons eu !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Aumonerie-2-300x213.jpg.

Notre seul regret est de ne pas avoir pu rencontrer une personne accueillie et échanger avec elle. Mais nous comprenons leur souhait de rester anonyme et nous respectons leur pudeur et leurs fragilités. Ce fut une visite importante, et constructive pour nous, qui nous a surpris, sensibilisés à certaines fragilités et qui nous a permis de connaître cette action de service auprès de personnes précaires Cette rencontre nous a montré une fois de plus la beauté de l’Humanité à travers l’engagement au service des autres.
Emeline, Margot, Timothée, Judith, Léane, Juliette avec Sylvain et Agnès.

A venir, cette semaine

Une Soirée témoignage ce jeudi 21 mars, à 20h, à la Maison paroissiale, rencontre avec le Père Emmanuel DUMONT, prêtre exorciste du diocèse de Lyon : « un prêtre exorciste témoigne de son ministère ».

Et dans le mouvement diocésain des Visitations paroissiales, nous serons visités le samedi 23 mars par la paroisse de Saint-Cyr/Saint-Rambert. Tous ceux qui souhaitent accueillir ces paroissiens se retrouveront à 16h à l’église Ste Madeleine à Tarare et ensuite nous vivrons un temps de présentation-découverte de notre paroisse puis à 17h salle St Joseph à Pontcharra nous présenterons la mission paroissiale et la préparation aux sacrements jusqu’à la messe à 18h30 qui se terminera par un apéritif dinatoire à la salle Saint-Joseph à Pontcharra-sur-Turdine.