« Lettre de carême »

En ce temps de confinement, nous voulons maintenir un lien vivant entre nous. C’est pourquoi, chaque vendredi, sera envoyée une « Lettre de Carême » qui donnera des informations paroissiales et quelques textes pour nous aider à prier en communion le Dimanche.
Pour vous inscrire à cette lettre : paroisse.saintjean23@orange.fr

Une conférence qui nous a marqués – Les Olmes, samedi 18 janvier 2020

150 personnes ont répondu à l’invitation du collectif Quicury et du CCFD pour la conférence de Bruno Marie Duffé ce samedi 18 janvier 2020 aux Olmes.
Il venait parler de « L’avenir de la Terre et de l’inquiétude de ses habitants ».

Lire la suite: Une conférence qui nous a marqués – Les Olmes, samedi 18 janvier 2020

La « galette des rois » au MCR

Au MCR (Mouvement Chrétien des Retraités) nous tenons à fêter ensemble chaque nouvelle année en partageant la “galette des rois”.
Cette année, c’est le MCR de Tarare qui s’est chargé d’organiser la réunion du samedi 4 janvier 2020.
Comme les années précédentes, pour “ces réjouissances” les équipes du secteur ont envoyé une délégation.
Inutile de préciser qu’on a fait le maximum pour la réussite de cette fête. Nous avons reçu une délégation de Bessenay, de Chasselay, de La Tour de Salvagny et aussi de Lentilly. Nous étions 35 au total.
Nous tenons à remercier toutes ces équipes qui nous ont fait l’honneur de venir chez nous.
Les plus fortes délégations sont venues de La Tour de Salvagny (8) et de Lentilly (14).
Ce fut une bonne occasion pour mieux se connaître, se donner des nouvelles et s’encourager mutuellement.
Bernard Méha

Conférence d’Aide et Fraternité 29 novembre 2019

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées vendredi 29 novembre 2019 pour accueillir le Père Basil SOYOYE, prêtre des Missions Africaines, originaire du Nigéria, accompagné de Mgr Michel CARTATEGUY, ancien archevêque de Niamey (Niger).


La conférence et le débat qui ont suivi visaient à nous faire comprendre la spécificité et la complexité de l’Homme Africain, de sa culture : importance des racines, de l’appui du groupe social, du partage…
Ces réflexions nous invitent à ajuster l’aide que nous apportons, qui doit correspondre à des projets nés et élaborés sur place, dans la solidarité et l’échange, voire la réciprocité :
cela renforce notre attachement à une petite structure comme Aide et Fraternité.
Michel Chamba