Ancy

ancy-mw

Village de 550 habitants à environ 8 km de TARARE à une altitude de 500 mètres et à vocation agricole.

 Église St Pierre, avec sur le tympan la représentation de la Transfiguration du Seigneur et la phrase de l’Apôtre Pierre : « Seigneur il est bon que nous soyons ici ! » qui accueille celui qui entre dans l’église.

Coordinateur ERP : François COQUARD  04 74 05 84 88

Équipes Liturgiques :

Il y en a 5, composées de représentants des différents hameaux du village  :  « Le Bourg », « Les SELETTES -Les GOUTTES », « ARJOUX – Le MOLLON », « La CITADELLE – MONTMENOT » & « Les HUMBERTS – La LIOUFFE ».

Entretien &/ou fleurissement de l’église : Mmes Andrée BERTHOLON, Anne-Marie GIRAUD, Béatrice GIRARDON et Valérie PUPIER.

Ouverture de l’église : Jean PERRIN & Maurice THOMARON.

Petite visite à l’église d’Ancy

« Seigneur, il est bon que nous soyons ici »

Une claire allusion à la scène de la Transfiguration. Quelle magnifique illustration pour entrer dans la « Maison de Dieu »! Voyez l’élan des personnages à genoux qui tendent les mains vers le Seigneur!
« Qui nous dira où est le bonheur? » C’est peut-être en entrant dans cette église qu’on avancera vers ce bonheur que beaucoup d’autres ont trouvé avant nous.

Quand on franchit la porte on remarque tout de suite la grande colombe qui surplombe le chœur. Il ne saurait y avoir une invitation plus pressante à prier l’Esprit Saint. « Esprit Saint, toi qui étends tes ailes bienveillantes au-dessus de nous … »

Et, bien sûr, les yeux sont attirés par la fresque, presque effacée malheureusement. « Merci Seigneur pour les liens de la fraternité, pour tous les liens qui nous unissent au quotidien … »

 

 

Enfin l’attention est attirée par trois vitraux, ceux qu’on aperçoit en entrant sur la gauche: le baptême de Clovis, les moines défricheurs et les Frères des Écoles chrétiennes.
Il est bon d’y penser, remercier ceux qui ont œuvré pour la France, le Baptême de Clovis, notre paroisse ou la région : les moines défricheurs, les Frères des Écoles chrétiennes…

« Merci Seigneur pour les mains de la fraternité, pour tous les liens qui nous unissent au quotidien, en famille, dans le voisinage, dans les associations, dans la vie locale. Au cœur même de nos différences, apprends-nous
– à nous accueillir les uns les autres,
– à avoir de la reconnaissance les uns pour les autres,
– à nous respecter,
– à mettre en commun nos talents pour construire la vie,
– à être attentifs aux plus faibles,
– à ceux qui traversent des épreuves, pour construire ensemble la communion.
– Apprends-nous à être porteurs de joie. » (prière lue dans l’église d’Ancy le jour des Rameaux 2016)