Catéchèse 2019-2020

Pour lancer l’année 2019-2020 de catéchèse, deux réunions de rentrée et d’inscriptions ont lieu :

le mercredi 4 septembre, à 20h, à la salle St Joseph, rue Rollet à Pontcharra

le vendredi 6 septembre, à 20h, à la maison paroissiale, 5 rue Radisson, à Tarare.

Ce sera l’occasion de retrouver tous les parents et d’accueillir les nouveaux qui commenceront la catéchèse à la paroisse.

Catéchèse 2019-2020

Pour lancer l’année 2019-2020 de catéchèse, deux réunions de rentrée et d’inscriptions auront lieu :

– le mercredi 4 septembre, à 20h, à la salle St Joseph, rue Rollet à Pontcharra

– le vendredi 6 septembre, à 20h, à la maison paroissiale, 5 rue Radisson, à Tarare.

Ce sera l’occasion de retrouver tous les parents et d’accueillir les nouveaux parents des enfants qui commenceront la catéchèse à la paroisse.

Aumônerie de la Paroisse Saint Jean XXIII

Le 16 mars 2019 des jeunes de l’aumônerie se rendent à Lyon pour remettre l’argent récolté le 8 décembre. P’tit déj. dans le train, soleil radieux, tout est là pour démarrer une belle journée !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Aumonerie-1.jpg.


A 10h00, nous rencontrons, au Centre Gabriel Rosset, Madame Coudry qui est bénévole à l’Association le Foyer NotreDame des Sans-Abris. Elle nous présente cette association qui accueille, héberge, accompagne et réinsère 5000 personnes sur une année grâce à 140 salariés et 1200 bénévoles.
Dans le centre d’hébergement, rue S. Gryphe où nous sommes, 191 hommes sont accueillis tous les soirs ( en sachant que dans le Rhône 1500 personnes sont à la rue chaque nuit) . Ces gens accumulent beaucoup de soucis et souvent des troubles psychiques. Ils ont un réseau de solidarité entre eux et souvent refusent tout ce qui vient de la société. Ils vivent l’auto-exclusion en rejetant toute sensation, toute émotion et les souvenirs. Parfois ils refusent de donner des nouvelles à leur famille par honte de leur situation. Pour les aidants, il est difficile de concilier l’aide nécessaire avec leur liberté d’adulte.


Les centres de tri des vêtements donnés voient passer 5 tonnes de textile par an dont une partie permet aux sans-abris de s’habiller et l’autre partie est vendue dans les « bric à brac », ce qui permet de collecter 3 millions d’euros par an. Cet argent sert à financer les activités de l’association Un grand merci à Madame Coudry pour l’échange que nous avons eu !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Aumonerie-2-300x213.jpg.

Notre seul regret est de ne pas avoir pu rencontrer une personne accueillie et échanger avec elle. Mais nous comprenons leur souhait de rester anonyme et nous respectons leur pudeur et leurs fragilités. Ce fut une visite importante, et constructive pour nous, qui nous a surpris, sensibilisés à certaines fragilités et qui nous a permis de connaître cette action de service auprès de personnes précaires Cette rencontre nous a montré une fois de plus la beauté de l’Humanité à travers l’engagement au service des autres.
Emeline, Margot, Timothée, Judith, Léane, Juliette avec Sylvain et Agnès.