5° Dimanche de Carême

Nous sommes invités à contempler la résurrection de Lazare, par Jésus, à Béthanie de Judée. C’est le dernier grand signe de Jésus dans l’Evangile selon St Jean (Jn 11, 1-45). Après la guérison de l’aveugle-né, voilà que la mort est vaincue par Celui qui est la Résurrection et la Vie ! Celui qui a dit « Je suis la lumière du monde » (Jn 9, 5) offre la vie à ceux qui dorment dans le sommeil de la mort et que Lazare représente. Les textes de la messe de ce Dimanche nous orientent vers la Semaine Sainte et nous encouragent dans notre foi face au mal et à la mort.
La collecte de ce Dimanche nous fait prier ainsi : « Que ta grâce nous obtienne, Seigneur, d’imiter avec joie la charité du Christ qui a donné sa vie par amour pour le monde. »
Et la préface dira : « … le Christ notre Seigneur. Il est cet homme plein d’humanité qui a pleuré sur son ami Lazare ; il est Dieu, le Dieu éternel qui fit sortir le mort de son tombeau : ainsi dans sa tendresse pour tous les hommes, il nous conduit, par les mystères de sa Pâques, jusqu’à la vie nouvelle.« 
Bon 5° Dimanche de Carême unis par la prière et la charité !

Nos paroisses : loin des yeux et près du cœur

Alors que les paroisses se retrouvent sans ressource financière suite au confinement, retrouvez ci-dessous l’appel de Mgr Michel Dubost.

Ce message vous trouvera confiné dans votre logement en raison de la pandémie COVID-19.

Nous voulons vous assurer que, bien qu’éloignés physiquement de la vie de votre paroisse, celle-ci reste, plus que jamais, une communauté vivante et priante. Votre curé, dans la mesure des contraintes sanitaires en vigueur, continue à prier pour vous, célébre la messe en semaine et le dimanche et accompagne les défunts.

Vous trouverez sur le site du diocèse toutes les propositions des paroisses pour vivre sa foi à distance : offices liturgiques en direct, messes en direct , neuvaine, conférences, messages, entraide paroissiale, mais également sur KTO.TV et RCF.

Nous savons combien cette période est difficile à vivre pour vous, quelle que soit votre situation de santé, de famille, de travail. Elle l’est tout autant pour le ou les prêtres de votre paroisse dont la vocation est d’être à votre service.

Aussi, je me permets de vous inviter à les soutenir moralement, en prenant de leurs nouvelles, mais aussi financièrement dans la mesure de vos moyens en continuant de participer à la quête, geste liturgique important qui remonte aux apôtres. La quête sert à couvrir les frais de fonctionnement de votre paroisse : eau, électricité, chauffage, personnel salarié (assistante, organiste, entretien), assurances et sécurité, partage et solidarité avec les plus démunis et les malades, frais de formation des bénévoles et salariés, moyens de communication : téléphone, site internet, vidéo, réseaux sociaux et frais d’animation des différentes propositions pastorales.

Pour cela nous vous proposons deux solutions au choix, par un simple clic :

Le diocèse soutiendra les paroisses en difficulté , mais comme pour l’ensemble des autres organisations du pays, ses ressources sont mises à mal par le contexte exceptionnel que nous vivons.

Confiant vos familles et vous-mêmes, l’ensemble de notre diocèse à Notre-Dame de Fourvière et sûr que cette épreuve fortifiera notre foi, notre espérance et notre charité,

Fraternellement,

Mgr Michel Dubost.

Source : site du diocèse de Lyon

Communion spirituelle

En ce temps d’absence de messe publique, il est bon de vivre la communion spirituelle. Celle-ci consiste, dans la prière, à recevoir les grâces de la communion eucharistique lorsque l’on est empêché de communier.
Ci-dessous une prière pour nous y aider :

Acte de communion spirituelle, composé par Mgr Centène, évêque de Vannes

Seigneur Jésus, je crois fermement que Tu es présent dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie. Je T’aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme. ‘Après toi languit ma chair comme une terre assoiffée’ (psaume 62)

Je voudrais Te recevoir aujourd’hui avec tout l’amour de la Vierge Marie, avec la joie et la ferveur des saints.

Puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement, viens au moins spirituellement visiter mon âme.

En ce temps de carême, que ce jeûne eucharistique auquel je suis contraint me fasse communier à Tes souffrances et surtout, au sentiment d’abandon que Tu as éprouvé sur la Croix lorsque Tu t’es écrié : ‘Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné’.

Que ce jeûne sacramentel me fasse communier aux sentiments de Ta Très Sainte Mère et de Saint Joseph quand ils T’ont perdu au temple de Jérusalem, aux sentiments de Ta Sainte mère quand elle Te reçut, sans vie, au pied de la Croix.

Que ce jeûne eucharistique me fasse communier aux souffrances de Ton Corps mystique, l’Église, partout dans le monde où les persécutions, ou l’absence de prêtres, font obstacle à toute vie sacramentelle.

Que ce jeûne sacramentel me fasse comprendre que l’Eucharistie est un don surabondant de Ton amour et pas un dû en vue de mon confort spirituel.

Que ce jeûne eucharistique soit une réparation pour toutes les fois où je T’ai reçu dans un cœur mal préparé, avec tiédeur, avec indifférence, sans amour et sans action de grâce.

Que ce jeûne sacramentel creuse toujours davantage ma faim de Te recevoir réellement et substantiellement avec Ton corps, Ton sang, Ton âme et Ta divinité lorsque les circonstances me le permettront.

Et d’ici là, Seigneur Jésus, viens nous visiter spirituellement par Ta grâce pour nous fortifier dans nos épreuves.

Maranatha, viens Seigneur Jésus.