Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 5 mai

Dans l’Evangile de ce dimanche (Jn 15, 9-17) Jésus, après s’être comparé à la vigne et nous aux sarments, explique quel est le fruit que portent ceux qui restent unis à Lui : ce fruit est l’amour. Il reprend encore le verbe-clé : demeurer. Il nous invite à demeurer dans son amour pour que sa joie soit en nous et que notre joie soit pleine (vv. 9-11). Demeurer dans l’amour de Jésus.

Lire la suite: Lien hebdomadaire paroissial

Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 28 avril

La Parole de Dieu, en ce cinquième dimanche de Pâques aussi, continue de nous indiquer le chemin et les conditions pour être une communauté du Seigneur Ressuscité. Dimanche dernier a été mise en évidence la relation entre le croyant et Jésus Bon Pasteur. Aujourd’hui, l’Evangile nous propose le moment où Jésus se présente comme la vraie vigne et nous invite à rester unis à Lui pour porter beaucoup de fruits (cf. Jn 15, 1-8). La vigne est une plante qui ne fait qu’un avec ses sarments ; et les sarments ne sont féconds que parce qu’ils sont unis à la vigne. Cette relation est le secret de la vie chrétienne et l’évangéliste Jean l’exprime par le verbe « demeurer », qui est répété sept fois dans le passage d’aujourd’hui. « Demeurer en moi », dit le Seigneur ; demeurer dans le Seigneur.

Lire la suite: Lien hebdomadaire paroissial

Camp et prière

Les inscriptions sont ouvertes

Pour les 7-17 ans

du 27 Juillet 3 Août à Lamure sur Azergues

Le prix ne doit jamais être un obstacle à l’inscription de vos enfants. N’hésitez pas à nous contacter. Permettre la participation de votre enfant est notre priorité et nous mettrons tout en œuvre pour l’accueillir.   https://campetpriere.fr/inscription                        

Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 14 avril

Au centre de ce troisième dimanche de Pâques, il y a l’expérience du Christ ressuscité faite par ses disciples, tous ensemble. Cela est souligné en particulier par l’Evangile qui nous introduit une nouvelle fois au Cénacle, où Jésus se manifeste aux apôtres, en leur adressant ce salut : « Paix à vous !» (Lc 24, 36). C’est le salut du Christ ressuscité qui nous donne la paix : « Paix à vous !» Il s’agit à la fois de la paix intérieure et de la paix qui s’établit dans les relations entre les personnes. L’épisode raconté par l’évangéliste Luc insiste beaucoup sur le réalisme de la Résurrection. Jésus n’est pas un fantôme. En effet, il ne s’agit pas d’une apparition de l’âme de Jésus, mais de sa présence réelle avec son corps ressuscité.

Lire la suite: Lien hebdomadaire paroissial