Le rassemblement du Mouvement Chrétien des Retraités à Lourdes

Le Mouvement Chrétien des Retraités (MCR) vient de rassembler plus de 4 000 personnes pour ses 3èmes Journées Mondiales de la Retraite à Lourdes.
« Les retraités sont la colonne vertébrale de notre cohésion sociale ».
– Les retraités veulent être « acteurs de la transformation du monde ».
– Le MCR est un mouvement « qui rompt la solitude des personnes âgées ».
– Ce rassemblement du Mouvement Chrétien des Retraités « a été une grande réussite. Il lui a apporté de quoi nourrir la réflexion de ses 35.000 membres pour les années à venir ».

On appelle les nouveaux baptisés des néophytes, pourquoi?

Néophyte, un terme chrétien passé dans le langage courant.
Pourquoi cette période de Pâques est très importante pour les NEOPHYTES?
Nous sommes tous des néophytes  à Pâques?
On a tous à revenir à la source, on a tous à renaître.
Ce n’est pas si facile aujourd’hui d’être néophyte dans une communauté chrétienne!

Quel message pour les néophytes? « Je dirai volontiers à un néophyte qu’il m’encourage! »

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Prière pour l’unité des Chrétiens

« Au moins une fois par an, les chrétiens sont invités à se remémorer la prière de Jésus à ses disciples pour que tous soient un afin que le monde croie (cf. Jean 17,21). Les cœurs sont touchés et les chrétiens se rassemblent pour prier pour leur unité. Dans le monde entier, des communautés et paroisses échangent leurs prédicateurs ou organisent des célébrations œcuméniques et services de prières spéciaux. L’événement qui permet cette expérience exceptionnelle est la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

Traditionnellement, la Semaine de prière est célébrée du 18 au 25 janvier, entre la commémoration de la confession de foi de saint Pierre et celle de la conversion de saint Paul. » (sources: Conseil œcuménique des Eglises)

Pour en savoir plus sur la semaine de l’unité des chrétiens

Les obstacles à l’unité des chrétiens

CHILI, témoignage : des coopérants venant de la région lyonnaise

Diane et Louis et leurs petits enfants, sont venus, comme volontaires, à Santiago du Chili. Ils servent comme volontaires dans une Fondation qui accompagne des migrants venant de toute l’Amérique Latine et au-delà. « Louis et Diane ont quitté leur maison dans la campagne lyonnaise pour vivre dans un petit appartement de 30 m2 ».