L’éditorial de Janvier 2018

La joie de la Nativité pour tous les jours

La joie de Noël nous saisit lorsque nous mesurons le don immense que le Père nous a fait en nous donnant son Fils. La source de notre joie, comme Chrétien, se trouve à la crèche lorsque nous contemplons l’Enfant-Dieu. En Jésus se trouve tout l’amour de Dieu, Dieu qui se fait tout petit pour que nous, hommes, nous devenions grands, non pas d’une grandeur de puissance mais de service et d’amour. L’Enfant Jésus est celui qui démasque les orgueils, les volontés de puissance, les égoïsmes. C’est sans doute pour cela que notre monde cherche à effacer la foi chrétienne du cœur de l’homme. Jésus-Christ est l’antidote contre la tentation de l’homme d’exister sans Dieu ou de se faire dieu. Dieu s’est fait homme et en se faisant homme il éclaire l’humanité sur sa nature et sur sa capacité à accueillir la vie comme un don et non un dû.

Lire la suite: L’éditorial de Janvier 2018

Edito de décembre

L’Avent et sa spiritualité

Jésus veut que nous restions éveillés, toujours. Il nous donne des signes chaque jour pour nous rappeler qu’il vient à nous chaque jour et qu’Il viendra au dernier Jour. Nous vivons des temps apocalyptiques, des temps qui révèle que l’homme doit mettre sa confiance, doit remettre sa vie entre les mains de Dieu. St Paul le disait ainsi : « Vous le savez : c’est le moment, l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. Car le salut est plus près de nous maintenant qu’à l’époque où nous sommes devenus croyants. La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Rejetons les œuvres des ténèbres, revêtons-nous des armes de la lumière. » (Rm 13, 11-12) On peut être éveillé sur son lit en redoutant la venue des voleurs ou on peut être éveillé et actif à faire le bien dans l’attente de la venue du Seigneur.
Notre temps de l’Avent nous est offert pour commencer une année avec le Seigneur. L’année liturgique débute par l’appel, fait à toute l’Eglise comme à chaque baptisé, à se réveiller pour être prêt pour la triple venue de Jésus : chaque jour Il vient à nous, dans sa Naissance Il est venu pour toute l’humanité et lors de son retour glorieux Il viendra dans sa gloire. Ce triple avènement de Jésus doit nous stimuler au quotidien pour la prière, la joie de la foi et la fréquentation des sacrements.

Lire la suite: Edito de décembre

Edito de novembre

Prière pour les défunts

Au milieu du mois dernier, nous avons vécu la grande joie de la consécration de la paroisse au Cœur Immaculé de Marie. En ce mois de novembre, unis à la prière de la Vierge Marie, nous sommes invités particulièrement à prier pour les âmes du Purgatoire. C’est une belle mission que de ne pas délaisser nos frères défunts qui ont encore besoin d’être purifiés avant de paraître devant la face du Christ.

Mission paroissiale ?

Lire la suite: Edito de novembre

L’édito du mois d’octobre

La place de la Vierge Marie

Lors de mon arrivée dans la paroisse, j’ai été heureux de découvrir la présence de chapelles magnifiques dédiées à la Vierge Marie. J’y ai eu aussi la joie d’y célébrer la Messe. Notre-Dame de Vindry, Notre Dame de Clévy, Notre-Dame de Grévilly, Notre Dame de Bel Air, Notre Dame du Bon Secours, Notre-Dame de la Salette, Notre-Dame de la Pitié, Notre Dame de la Roche. Ce réseau de 8 chapelles manifeste la grande vitalité de la dévotion mariale dans notre Paroisse tant dans le passé qu’actuellement. Dans toutes ces chapelles, la Vierge Marie nous donne son Fils, comme une Arche ouverte à ceux qui y entrent.

Consécration de la Paroisse au Cœur immaculé de Marie

Cette année nous fêtons le centenaire des apparitions de Notre Dame à Fatima, du 13 mai au 13 octobre 1917. Nous avons aussi eu la particularité du 16 juillet, fête de Notre Dame du Mont-Carmel, sainte patronne de la chapelle de Grévilly, qui est tombée un dimanche. Et puis il y a eu la belle fête de l’Assomption et la fête des Bleus à la Roche. Toutes ces fêtes mariales m’ont amené à décider de consacrer la paroisse au Cœur Immaculé de Marie. Cela aura lieu le vendredi 13 octobre à l’issue de la messe qui sera célébrée à 17h à la chapelle Notre-Dame de Grévilly. Lire la suite: L’édito du mois d’octobre