l’édito de décembre

Nous allons débuter le 2 décembre le temps de l’Avent. Ce temps est un beau cadeau que l’Église nous offre chaque année afin de nous préparer, bien entendu à la fête de Noël, mais plus encore pour retrouver l’attente du peuple de Dieu, l’attente du Messie, durant plusieurs centaines d’années. Cette attente du Messie a été vécue dans la ferveur. Il importe donc que nous puissions vivre le temps de l’Avent, en paroisse, avec ferveur, car il est un temps de renouvellement de notre vie chrétienne dans l’attente de la Venue de Jésus. Nous sommes invités à ne jamais considérer Jésus comme une habitude, mais à en saisir sa nouveauté et la soudaineté de son arrivée dans nos vies et dans la vie de nos frères !

Pour notre paroisse ce premier Dimanche de l’Avent ouvrira notre Mission paroissiale ! Nous en parlerons ce week-end là, mais déjà nous savons que c’est toute notre paroisse qui se met en état de mission, en « état de sortie » comme le dit le Pape François. Lors de la messe de 10h l’équipe noyau sera bénie et envoyée en mission pour faire vivre cette belle aventure avec le Christ dans l’Esprit Saint.

Lire la suite: l’édito de décembre

l’édito de novembre

Le mois de novembre est un mois lumineux qui débute avec la fête de tous les Saints. La Toussaint éclaire tous les jours de notre mois. Cette année, dans le diocèse, sera offert aux messes de la Toussaint l’Exhortation du Pape François sur la sainteté. C’est un beau cadeau, une invitation à la lecture pour vivre notre appel à la sainteté. Le nouveau numéro de notre journal paroissial Ensemble donnera des éclairages sur ce beau texte pontifical.

Dans la lumière du Ciel, nous sommes invités en novembre à prier pour les âmes du purgatoire. Le 2 novembre nous faisons mémoire de tous les fidèles défunts. Notre charité active ne se limite pas à la durée de la vie terrestre, mais elle veut être une charité qui prie pour les fidèles qui attendent d’entrer dans la béatitude éternelle. Nous savons qu’à la mort l’âme est appelée à se libérer du poids du péché. Elle ne peut vivre cette libération que par la prière de ceux qui, sur terre et au ciel, travaillent à intercéder pour les défunts.

Lire la suite: l’édito de novembre

l’édito d’octobre

Le mois d’octobre est appelé « le mois du Rosaire ». Durant ce mois, avec la belle fête de Notre-Dame du Rosaire, nous pouvons vivre la prière du chapelet, la retrouver comme l’instrument de méditation des mystères de la vie de Jésus. Le pape Jean-Paul II rappelait que la prière du chapelet est une prière centrée sur le Christ. Le chapelet est évangélique, c’est la vie même de Jésus dans ses 20 mystères, joyeux, lumineux, douloureux et glorieux. La méditation de la vie du Christ nous permet avec la Vierge Marie d’entrer dans la grandeur de l’œuvre que Dieu a faite en nous donnant son Fils. Avec la Vierge Marie, nous nous laissons évangéliser en priant le chapelet.

Pour débuter ce mois du Rosaire, le samedi 6 octobre au soir de 20h30 à 21h30, nous vivrons une adoration du Saint-Sacrement en l’église de Pontcharra, avec la prière du chapelet pour nous aider à adorer Jésus réellement présent dans son Eucharistie. Cette proposition d’adoration aura lieu désormais tous les premiers samedis du mois pour le moment et peut-être toute la nuit si des volontaires se présentent. Pour cette première soirée, ce sera aussi l’occasion de prier pour l’Eglise dans les turbulences qui sont les siennes actuellement, avec les troublantes et effrayantes affaires de pédophilie, de corruption des mœurs et de gouvernement.

Lire la suite: l’édito d’octobre

l’édito de septembre

Une rentrée dans la joie !

Le mois de septembre marque pour les écoles mais aussi pour la paroisse la reprise des activités. Le temps de l’été a permis à beaucoup de se reposer ou de changer d’air. Nous vivrons ainsi notre rentrée paroissiale le dimanche 16 septembre lors de la Messe unique de ce weekend, à 10h, à l’église Saint-André. Cette messe de rentrée permettra à toute la communauté paroissiale de se retrouver pour se tourner vers le Christ et Lui demander ce qui est bon pour notre paroisse. Une paroisse, nous le savons, est constituée à la fois de tous les pratiquants réguliers du dimanche, mais aussi de tous les habitants du territoire de notre paroisse. Nous sommes tous invités à porter la Bonne Nouvelle. Cet Evangile permet à la personne humaine de déployer ce qu’elle a de meilleur. Le pape François nous rappelle, dans sa dernière exhortation apostolique sur la sainteté, que notre vocation de chrétiens est de devenir des saints. Sans doute faut-il bien comprendre ce que cela veut dire. Ce n’est pas d’abord, comme le dit le Pape, accomplir des choses extraordinaires chaque jour, mais vivre l’ordinaire de nos journées dans l’amour de Dieu.

Lire la suite: l’édito de septembre