Lien quotidien paroissial

Vendredi 14 mai

Parole de Dieu du jour : Jean 15,9-17

Commentaire

aujourd’hui c’est la saint Matthias.

Hier, dans l’évangile de la fête de l’Ascension, nous avons vu les apôtres remplis de l’Esprit Saint, répandre la parole de Jésus et accomplir de nombreux signes. Aujourd’hui, c’est un autre apôtre, Matthias, que nous suivons. Lui, n’a pas fait partie des Douze pendant le ministère public de Jésus, mais il est intégré dans le groupe avant même la Pentecôte. En ce sens il nous rejoint : comme nous, il a entendu les enseignements de Jésus, à demeurer en lui, à garder ses commandements, à être ses amis. Comme nous, il est choisi pour être comme ajouté à ces premiers apôtres que Jésus avait choisis. Surtout, il rejoint ces premiers apôtres pour recevoir, avec eux et comme eux, l’Esprit Saint qui l’enverra dans le monde pour proclamer la bonne nouvelle et agir au nom de Jésus. Comme Matthias, laissons-nous aujourd’hui appeler pour accueillir l’Esprit Saint et être envoyés par Jésus. Viens Esprit Saint !                                                                                                                          Père Alain de Boudemange

 Judas vient de se pendre. Il lui faut un successeur pour compléter le chiffre de 12 apôtres choisis par le Maître pour marquer les 12 tribus d’Israël. tirage nomination de saint MatthiasParmi les témoins de la vie, de la mort et de la résurrection de Jésus, le conseil présente deux candidats possibles. Saint Matthias est choisi par Dieu lui-même, le maître du sort et de l’existence. Il suivait Jésus depuis le baptême du Jourdain. On en fait l’évangélisateur de l’Éthiopie, d’autres le font mourir martyr en Judée. 
« On tira au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut dès lors associé aux onze Apôtres. » Actes des Apôtres, chap 1 

Mois de Marie : 31 jours de prière avec les sanctuaires du monde entier :

14 mai : Notre-Dame de la santé (Inde) :Intention de prière pour les scientifiques et instituts de recherche médicaux

Lire la suite: Lien quotidien paroissial

Lien quotidien paroissial

Jeudi 13 mai

Fête de l’Ascension

Parole de Dieu : Actes des Apôtres 1,1-11.

Marc 16,15-20

Commentaire

Le Ciel n’est pas l’opposé de la Terre, c’est sa profondeur

Prémisse : une petite différence.

Entre le récit des Actes des Apôtres (première lecture de la Messe d’aujourd’hui), et celui de l’Évangile de Marc, il y a de nombreux points communs, mais aussi une petite différence. Dans le récit des Actes, en effet, les disciples restent regardant le ciel pendant que Jésus « partait », et ils ont besoin de l’intervention de « deux hommes en vêtements blancs » pour retourner à Jérusalem et commencer leur mission. L’Évangile, par contre, ne reprend pas ce détail et insiste sur le fait qu’« ils sont sortis et ont prêché partout, tandis que le Seigneur agissait avec eux et confirmait la parole ».

Le récit de l’Évangile nous dit qu’au moment de monter au ciel, le Christ commande à ses disciples (y compris nous) d’agir et d’annoncer, en leur confiant le mandat de continuer son œuvre. Il les investit de la mission près de tous les peuples. Il dit : « Allez dans le monde entier et annoncez l’Évangile à chaque créature. Quiconque croira et sera baptisé sera sauvé, mais quiconque ne croira pas sera condamné. Ce seront les signes qui accompagneront ceux qui croient : en mon nom ils chasseront les démons, ils parleront de nouvelles langues, ils prendront des serpents et, s’ils boivent du poison, cela ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades et ils guériront »(Mc 16, 15ss).

A ce propos, le Pape François enseigne : « Le contenu de la mission confiée aux Apôtres est le suivant : annoncer, baptiser, enseigner et marcher sur le chemin tracé par le Maître, c’est-à-dire l’Évangile vivant. Ce message de salut implique tout d’abord le devoir de témoignage – sans témoignage il ne peut être proclamé – auquel nous aussi, disciples d’aujourd’hui, sommes appelés à rendre compte de notre foi. Face à une tâche aussi exigeante et en pensant à nos faiblesses, nous nous sentons inadéquats, comme l’ont certainement fait les apôtres eux-mêmes » (Regina caeli, 24 mai 2020).

1) Certitudes et joie. 

Lire la suite: Lien quotidien paroissial

Lien quotidien paroissial

Mercredi 12 mai

Mercredi 12 Mai messe des rogations à 17h30 à Notre Dame de la Roche

Parole de Dieu : Jean 16,12-15

 J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.

Commentaire :

À une dizaine de jours, maintenant, de la Pentecôte, nous sommes conduits par Jésus à élargir encore l’espace de notre cœur pour faire grandir notre disponibilité à l’Esprit Saint. Notre cœur est comme ce réservoir, qui, petit à petit, en accueillant l’Esprit de Dieu, s’élargit pour être rendu capables de l’accueillir toujours davantage. Beaucoup de personnes ont fait déjà, et c’est très beau, une expérience ponctuelle de l’Esprit Saint. Mais ce n’est que le début de ce à quoi nous sommes appelés : l’irruption de l’Esprit Saint dans notre vie, ne peut se réduire à un moment fort de notre vie. L’Esprit Saint, lorsque nous le laissons entrer, a vocation à tout envahir, pour tout éclairer, soigner, renouveler. L’Esprit Saint déploie tout ce que porte notre faible humanité, et il vient y ajouter ce qui vient de Jésus. Quelle merveille que la vie dans l’Esprit Saint ! Si nous acceptions de considérer, ne serait-ce qu’un peu, la si grande promesse que Jésus nous fait, nous n’aurions d’autre désir que d’être des hommes et des femmes entièrement brûlés par la douceur de l’Esprit Saint !

Mois de Marie : 31 jours de prière avec les sanctuaires du monde entier :

12 mai : Notre-Dame d’Afrique (Algérie) : Intention de prière : pour les personnes seules qui ont perdu l’espérance

Lire la suite: Lien quotidien paroissial

Lien quotidien paroissial

Mardi 11 mai

Parole de Dieu Jean 16,5-11

Commentaire

Le départ de Jésus entraîne la tristesse des disciples ; face à ce départ, ils ne posent aucune question, ils sont dans le mutisme. Ils souffrent trop pour pouvoir encore parler, ils sont déjà coupés de Jésus ; ils n’arrivent plus à entrer en relation avec Lui. La présence charnelle, visible, physique de Jésus leur manque.

Tout le travail de Jésus va consister ici à faire passer ses disciples de l’affectivité à la foi. Saint Augustin a écrit au sujet de ces versets en faisant parler Jésus : « Verbe fait chair, j’habite en vous, mais je ne veux pas que vous m’aimiez charnellement et que, satisfaits de ce lait, vous désiriez toujours être des enfants » (Ctaire de Jean, 94,4).

Pour Jésus, celui qui veut le connaître vraiment doit dépasser la connaissance simplement humaine de Jésus ; seul le regard qu’apporte l’Esprit de Dieu permet ce déplacement.

 Face à la souffrance qui traverse nos vies, il nous arrive parfois d’être triste et de percevoir la présence sensible, humaine, de Jésus comme lointaine, distante. Or, c’est dans ces moments difficiles, que Jésus nous envoie un Défenseur, un Avocat, l’Esprit Saint : il nous défend contre quoi ? contre la tristesse qui accable, contre une solitude qui peut parfois être effroyable et il nous fait aussi percevoir la présence cachée et véritable du Ressuscité, celle que les yeux de la chair ne peuvent pas percevoir, mais que les yeux de la foi permettent de voir.

Mois de Marie : 31 jours de prière avec les sanctuaires du monde entier :

11 mai : Notre-Dame de Banneux (Belgique) : Intention de prière : pour les pauvres et personnes en difficulté économique

Lire la suite: Lien quotidien paroissial