Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 9 juin

L’Evangile de ce dimanche (Mc 3, 20-35) nous montre deux types d’incompréhensions auxquelles Jésus a été    confronté : celle des scribes et celle de sa propre famille.

La première incompréhension. Les scribes étaient des hommes instruits dans les Ecritures Saintes et chargés de les expliquer au peuple. Certains d’entre eux sont envoyés de Jérusalem en Galilée, où la renommée de Jésus commençait à se diffuser, pour le discréditer aux yeux des gens : pour se faire les colporteurs de commérages, discréditer l’autre, lui enlever son autorité, cette vilaine chose. Et ils ont été envoyés pour faire cela. Et ces scribes arrivent avec une accusation précise et terrible — ceux-ci ne ménagent pas les moyens, ils vont droit au but et ils disent : « Il est possédé de Béelzéboul […] C’est par le prince des démons qu’il expulse les démons » (v 22). C’est-à-dire : le chef des démons est celui qui le pousse ; ce qui revient à dire plus ou moins : « c’est un possédé ». En effet, Jésus guérissait beaucoup de malades, et ils veulent faire croire qu’il le faisait non par l’Esprit de Dieu — comme le faisait Jésus — mais par celui du malin, par la force du diable. Jésus réagit avec des paroles fortes et claires, il ne tolère pas cela, parce que ces scribes, peut-être sans s’en rendre compte, étaient en train de tomber dans le péché le plus grave : nier et blasphémer l’Amour de Dieu qui est présent et agit en Jésus. Et le blasphème, le péché contre le Saint-Esprit, est le seul péché impardonnable — c’est ce que dit Jésus — parce qu’il part d’une fermeture du cœur à la miséricorde de Dieu qui agit en Jésus.

Mais cet épisode contient un avertissement qui nous sert à tous. En effet, il peut arriver qu’une forte envie pour la bonté et les bonnes œuvres d’une personne puisse conduire à l’accuser faussement. Il y a ici un véritable poison  mortel : la malice avec laquelle, de façon préméditée, on veut détruire la bonne réputation de l’autre. Que Dieu nous libère de cette terrible tentation ! Et si, en examinant notre conscience, nous nous rendons compte que cette mauvaise herbe est en train de germer en nous, allons immédiatement le confesser dans le sacrement de pénitence, avant qu’elle ne se développe et produise ses effets néfastes, qui sont incurables. Soyez attentifs parce que cette attitude détruit les familles, les amitiés, les communautés et même la société.

L’Evangile d’aujourd’hui nous parle aussi d’une autre incompréhension, très différente, à l’égard de Jésus : celle de sa famille. Ces derniers étaient préoccupés parce que sa nouvelle vie itinérante leur semblait une folie (cf. v. 21). En effet, il se montrait si disponible pour les gens, surtout les malades et les pécheurs, qu’il n’avait même plus le temps de manger. Jésus était ainsi : d’abord les gens, servir les gens, aider les gens, enseigner les gens, guérir les gens. Il était pour les gens. Il n’avait même pas le temps de manger. Par conséquent, sa famille décide de le ramener à Nazareth, à la maison. Ils arrivent à l’endroit où Jésus prêche et ils le font appeler. On lui dit : « Voilà que ta mère et tes frères et tes sœurs sont là dehors qui te cherchent » (v. 32). Il répond : « Qui est ma mère ? et mes frères ?», et en regardant les gens qui étaient autour de lui pour l’écouter, il ajoute : « Voici ma mère et mes frères. Quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là m’est un frère et une sœur et une mère » (vv. 33-34). Jésus a formé une nouvelle famille, non plus fondée sur les liens naturels, mais sur la foi en lui, sur son amour qui nous accueille et nous unit entre nous, dans l’Esprit Saint. Tous ceux qui accueillent la parole de Jésus sont fils de Dieu et frères entre eux. Accueillir la parole de Jésus fait de nous des frères, fait de nous la famille de Jésus. Mal parler des autres, détruire la réputation des autres, fait de nous la famille du diable.

Cette réponse de Jésus n’est pas un manque de respect envers sa mère et sa famille. Au contraire, pour Marie, c’est la plus grande reconnaissance, parce qu’elle est justement la disciple parfaite qui a obéi en tout à la volonté de Dieu. Que la Vierge Mère nous aide à vivre toujours en communion avec Jésus, en reconnaissant l’œuvre de l’Esprit Saint qui agit en Lui et dans l’Eglise, en régénérant le monde à la vie nouvelle.

Pape François

AGENDA

Samedi 8 juin 11h12h30 maison paroissiale : rencontre du groupe 2 de Catéchuménat des adultes
Jeudi 13 juin 17h30 église St André : répétition de la messe de 1ère communion des adolescents du 16/06   

Vendredi 14 juin A partir de 17h Maison Paroissiale : rencontre des jeunes de l’Aumônerie 

Samedi 15 juin  9h à 18h à Lyon : recollection des jeunes qui se préparent à la profession de foi sur les pas des 1ers chrétiens 
Dimanche 16 juin 10h30 église St André : messe de 1ère communion collégiens et lycéens

ATTENTION : Des travaux de toitures de l’église Ste Madeleine auront lieu du 15 au 31 Mai 2024

La porte de gauche sera fermée, mais la messe du jeudi à 9h, l’adoration et la confession du samedi sont maintenues. Par contre, les funérailles seront célébrées à St André.

Les intempéries retardent les travaux d’intervention

MESSES en SEMAINE du 13 et 14 Juin 2024

JourJeudiVendredi
13 et 14 Juin9h Ste Madeleine15h Bonheur et Bien-Etre à Tarare 18h Chapelle de Grévilly

MESSES DOMINICALES Du 08, 09, 15 et 16 Juin 2024

HorairesSamediDimanche
9h10h3011h
08 et 09 Juin18h ND de la Roche 18h30 Pontcharra10h30 Valsonne Sacrement des maladesSt AndréSt Romain de Popey
15 et 16 Juin18h ND de la Roche 18h30 PontcharraSt LoupSt André 1ière communion collège, lycéeJoux

HELP !!! quelle côte pour aller à l’église St André !!!!

La solution …. le COVOITURAGE

  • Avez-vous besoin d’être véhiculé pour la messe de 10h30 à St André les dimanches et jours de fête ?
  • Pouvez-vous véhiculer des personnes qui désirent se rendre à la messe à St André les dimanches et jours de fête ?

Faîtes-vous connaitre, soit pour véhiculer, soit pour être véhiculé

Merci d’appeler la paroisse au 04 74 63 02 11, le matin de 9h à 11h30 et de laisser vos coordonnées

Appel à don dédié pour acheter le matériel du groupe Sénevé

Le groupe Sénevé anime certaines de nos messes, des temps de louanges, des célébrations pour nos plus jeunes.

Il nous faut investir dans du matériel de sono (enceintes, micros, câbles etc…). Nous avons reçu un devis de  2700 euros pour cet investissement.

Nous faisons un appel à votre générosité par un « don dédié » pour nous aider à financer cette dépense.

Merci de rédiger votre chèque à l’ordre de « l’Association Diocésaine de Lyon » (ADL). (Et non pas à l’ordre de la Paroisse). Le don donne droit à un reçu fiscal.

Merci pour votre générosité !!!

MESSE de CLOTÛRE DE L’ANNEE PASTORALE

Dimanche 30 juin 10h30 église Saint ANDRE

Suivie d’un apéritif déjeunatoire à la maison paroissiale

MERCI AURÉLIEN ! cagnotte cadeau disponible à la Maison Paroissiale 🙂

Aurélien Ailhaud nous a été envoyé en mission pour la formation à la louange notamment du groupe Sénevé en 2022 ! en cette fin d’année, il part vers de nouveau horizon et nous le portons dans la prière ! cette messe de fin d’année sera pour nous l’occasion de le remercier chaleureusement pour sa joyeuse présence et son accompagnement. Pour cela nous souhaiterions lui offrir un cadeau et lui témoigner de notre reconnaissance par nos messages. Une cagnotte est ouverte à la maison paroissiale. Si vous le souhaitez, vous pouvez déposer une participation et vos messages sous enveloppe en indiquant (cadeau Aurélien) à la maison paroissiale 5 rue Radisson aux heures de permanences du lundi au vendredi de 9h à 11h30 ou dans la boîte aux lettres (porte jaune)

Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 2 juin

Aujourd’hui, dans de nombreux pays, on célèbre la solennité du Corps et du Sang du Christ ou, selon la plus célèbre expression latine, la solennité du Corpus Domini. L’Evangile nous rapporte les paroles de Jésus, prononcées lors de la Dernière Cène avec ses disciples : « Prenez, ceci est mon corps ». Et ensuite : « Ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui va être répandu pour une multitude » (Mc 14, 22.24). Précisément en vertu de ce testament d’amour, la communauté chrétienne se rassemble chaque dimanche, et chaque jour, autour de l’Eucharistie, sacrement du sacrifice rédempteur du Christ. Et attirés par sa présence réelle, les chrétiens l’adorent et le contemplent à travers l’humble signe du pain devenu son Corps.

Lire la suite: Lien hebdomadaire paroissial

Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 26 mai

Aujourd’hui, dimanche après la Pentecôte, nous célébrons la fête de la Très Sainte Trinité. Une fête pour contempler et louer le mystère du Dieu de Jésus Christ, qui est Un dans la communion de trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Pour célébrer avec un étonnement toujours nouveau le Dieu-Amour, qui nous offre sa vie gratuitement et qui nous demande de la diffuser dans le monde.

Lire la suite: Lien hebdomadaire paroissial

Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 19 mai

Le livre des Actes des Apôtres (cf. 2,1-11) raconte ce qu’il se passa à Jérusalem cinquante jours après la Pâque de Jésus. Les disciples étaient réunis au cénacle et la Vierge Marie était avec eux. Le Seigneur ressuscité leur avait dit de rester dans la ville jusqu’à ce qu’ils aient reçu d’en-haut le don de l’Esprit. Et cela se manifeste par un « bruit » que l’on entend à l’improviste venir du ciel, comme un « violent coup de vent » qui remplit la maison où ils se trouvaient (cf. v. 2). Il s’agit donc d’une expérience réelle, mais également symbolique. C’est quelque chose qui s’est produit mais qui nous laisse aussi un message symbolique pour toute notre vie.

Cette expérience révèle que l’Esprit Saint est comme un vent fort et libre, c’est-à-dire qu’il nous apporte la force et qu’il nous apporte la liberté : un vent fort et libre. Il ne peut pas être contrôlé, arrêté, ni mesuré ; et l’on ne peut pas non plus prévoir sa direction. Il ne se laisse pas cerner dans nos exigences humaines – nous cherchons toujours à cerner les choses –, il ne se laisse pas enfermer dans nos schémas et dans nos préjugés. L’Esprit procède de Dieu Père et de son Fils Jésus Christ et il fait irruption dans l’Eglise, il fait irruption en chacun de nous, en donnant vie à nos esprits et à nos cœurs. Comme le dit le Credo : « Il est le Seigneur et il donne la vie ». Il a la Seigneurie parce qu’il est Dieu et  qu’il donne la vie.

Lire la suite: Lien hebdomadaire paroissial

Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 12 mai

On entend souvent dire : « Notre monde est dur ; notre monde est fou » ; et il est bien vrai que les problèmes liés au pouvoir de la science sur la vie, à la survie de l’homme dans son environnement naturel, aux mutations de la société et aux crises économiques, ont pris depuis les dernières décennies une dimension planétaire, et que les hommes, même lorsqu’ils acceptent de travailler ensemble, parviennent de plus en plus difficilement à maîtriser l’accélération de tous ces phénomènes.

Lire la suite: Lien hebdomadaire paroissial

Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 5 mai

Dans l’Evangile de ce dimanche (Jn 15, 9-17) Jésus, après s’être comparé à la vigne et nous aux sarments, explique quel est le fruit que portent ceux qui restent unis à Lui : ce fruit est l’amour. Il reprend encore le verbe-clé : demeurer. Il nous invite à demeurer dans son amour pour que sa joie soit en nous et que notre joie soit pleine (vv. 9-11). Demeurer dans l’amour de Jésus.

Lire la suite: Lien hebdomadaire paroissial

Lien hebdomadaire paroissial

Dimanche 28 avril

La Parole de Dieu, en ce cinquième dimanche de Pâques aussi, continue de nous indiquer le chemin et les conditions pour être une communauté du Seigneur Ressuscité. Dimanche dernier a été mise en évidence la relation entre le croyant et Jésus Bon Pasteur. Aujourd’hui, l’Evangile nous propose le moment où Jésus se présente comme la vraie vigne et nous invite à rester unis à Lui pour porter beaucoup de fruits (cf. Jn 15, 1-8). La vigne est une plante qui ne fait qu’un avec ses sarments ; et les sarments ne sont féconds que parce qu’ils sont unis à la vigne. Cette relation est le secret de la vie chrétienne et l’évangéliste Jean l’exprime par le verbe « demeurer », qui est répété sept fois dans le passage d’aujourd’hui. « Demeurer en moi », dit le Seigneur ; demeurer dans le Seigneur.

Il s’agit de demeurer avec le Seigneur pour trouver le courage de sortir de soi-même, de nos conforts, de nos espaces restreints et protégés, pour avancer dans la pleine mer des nécessités des autres et donner à notre témoignage chrétien dans le monde un vaste souffle. Ce courage de sortir de soi et d’avancer dans les nécessités des autres naît de la foi dans le Seigneur ressuscité et de la certitude que son Esprit accompagne notre histoire. L’un des fruits les plus mûrs qui jaillit de la communion avec le Christ est, en effet, l’engagement de la charité envers le prochain, en aimant nos frères avec abnégation de soi, jusqu’aux conséquences ultimes, comme Jésus nous a aimés. Le dynamisme de la charité du croyant n’est pas le fruit de stratégies, il ne naît pas de sollicitations externes, d’instances sociales ou idéologiques, mais il naît de la rencontre avec Jésus et du fait de demeurer en Jésus. Il est pour nous la vigne dont nous absorbons la sève, c’est-à-dire la « vie » pour apporter dans la société une façon de vivre et de se donner différente, qui met les laissés-pour-compte à la première place.

Quand on est intime avec le Seigneur, comme sont intimes et unis entre eux la vigne et les sarments, on est capable de porter des fruits de vie nouvelle, de miséricorde, de justice et de paix, qui découlent de la résurrection du Seigneur. C’est ce que les saints ont fait, eux qui ont vécu en plénitude la vie chrétienne et le témoignage de charité, parce qu’ils furent de véritables sarments de la vigne du Seigneur. Mais pour être des saints «il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, ou religieux. […] Nous tous, tous, nous sommes appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve» (Exhortation apostolique Gaudete et exsultate, n. 14)*. Nous sommes tous appelés à être saints ; nous devons être saints par cette richesse que nous recevons du Seigneur ressuscité. Chaque activité — le travail et le repos, la vie familiale et sociale, l’exercice des responsabilités politiques, culturelles et économiques — chaque activité, qu’elle soit petite ou grande, si elle est vécue en union avec Jésus et dans une attitude d’amour et de service, est une occasion de vivre en plénitude le baptême et la sainteté évangélique.

Que nous y aide Marie, Reine des saints et modèle de parfaite communion avec son divin Fils. Qu’elle nous apprenne à demeurer en Jésus, comme des sarments à la vigne, et à ne jamais nous séparer de son amour. En effet, nous ne pouvons rien sans Lui, parce que notre vie c’est le Christ vivant, présent dans l’Eglise et dans le monde.

Pape François

  • 14. Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, religieuse ou religieux. Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels

INFORMATIONS PAROISSIALES

LA MAISON PAROISSIALE est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 11h30 à Tarare, et le samedi permanence d’accueil (pas téléphonique) de 10h à 11h30 à la cure de Pontcharra

Adoration – confession église Ste Madeleine Tarare : les samedis matins de 10h-12hVendredi 3 Mai à 20h30 : Messe à la chapelle de Vindry

Notre Dame de la Roche : Les premiers samedis du mois à 17h : Prières pour les malades et tous les seconds samedis du mois : Adoration Saint Sacrement

Groupe de prière Agape (Louange et prière) : chaque lundi, de 15h à 16h30, cure de Pontcharra, 6 rue Jean Moulin, à Pontcharra. Contact : F. BRAMS, tel 06-78-75-58-26 

Chapelet : Chaque mardi 15h30 à la cure de Pontcharra, place St Jean XXIII (à côté de l’église) N’hésitez pas à nous rejoindre 

Groupe « La croisée des chemins » : ce groupe vous invite à partager un moment de fraternité et d’échange à travers l’évangile et la prière chaque 1er dimanche du mois, à la maison paroissiale 5 rue Radisson, de 12h à 16h (repas tiré du sac). Renseignements auprès de M. Thierry MAYET, tel : 04 74 05 00 69 ou 06 32 39 14 91. 

Prière des mamans : chaque vendredi matin, des mamans se rassemblent dans un village au domicile de l’une d’elles, pour prier, s’abandonner et confier leurs enfants au Seigneur, sans engagement. N’hésitez pas à nous rejoindre, nous serons très heureuses de vous accueillir ! Les Olmes, Contact : R. RAISIN  06 16 21 52 43 Saint Romain de Popey (lundi 8h30) ; contact J. CURT 06 59 10 64 37 

Chrétiens à l’écoute : Vous souhaitez parler à quelqu’un, un seul numéro 04-78-81-48-88 

Catéchèse : Pour éveil à la foi (à partir de 3 ans) eveil@paroissedupaysdetarare.fr , catéchèse (âge primaire) et aumônerie (+ 11ans), sacrement âge scolaire ou catéchuménat pour les adultes – contact pour renseignement : coordinatrice@paroissedupaysdetarare.fr

AGENDA

– Dimanche 28 Avril à partir de 7h30 : Rando solidaire du CCFD, venez nombreux !

Jeudi 2 mai à 20h à la maison paroissiale: Réunion des accompagnateurs du parcours Alpha
– Vendredi 3 Mai de 17h à 20h à la maison paroissiale : Rencontre d’aumônerie des collégiens et lycéens
Vendredi 3 Mai à 20h30 : Messe à la chapelle de Vindry suivie d’une heure d’adoration d’intention pour les vocations dans l’Eglise.
Samedi 4 et Dimanche 5 Mai : Retraite à Ars des enfants du primaire qui préparent leurs premières communions
( le dimanche les parents rejoignent leurs enfants)
Samedi 4 Mai à 10h30 : Célébration des classes à Valsonne
Samedi 4 Mai à 14h30 à la maison paroissiale : Rencontre des fiancés. Conférence de Bernard Duméril sur la vie affective dans le couple et l’éducation des enfants.

MESSES EN SEMAINE DU  MOIS DE MAI 2024

messe du mercredi 8 mai : armistice 9h église Sainte Madeleine

JourJeudiVendredi
02 et 03 Mai9h Ste Madeleine20h30 Chapelle de Vindry
09 et 10 Mai10h30 St André Ascension18h Chapelle de Grévilly
16 et 17 Mai9h Ste Madeleine18h Chapelle de Clévy
23 et 24 Mai9h Ste Madeleine18h ND de la Pitié à Valsonne
30 et 31 Mai9h Ste Madeleine18h ND de la Salette Joux

MESSES DOMINICALES DE MAI 2024

HorairesSamediDimanche
9h10h3011h
04 et 05 Mai18h ND de la Roche 18h30 PontcharraSt Marcel l’EclairéSt AndréLes Olmes
Jeudi 09 Mai Ascension St Romain de PopeySt André10h30 Joux Fêtes des Classes
11 et 12 Mai18h ND de la Roche 18h30 PontcharraSt AppolinaireSt André Messe confirmation avec Msg LAGADECSt Forgeux
18 et 19 Mai18h ND de la Roche 18h30 PontcharraDareizéSt André Messe première communion primaireChapelle de la Salette
25 et 26 Mai18h ND de la Roche 18h30 PontcharraAffouxSt AndréDième

Journées des rogations sur la paroisse Saint Jean XXIII

  • Lundi 6 Mai : fleurissement des croix de nos communes et de nos chemins
  • A 17h : Cérémonie de bénédiction de la croix de la Basse croisette à saint Romain de Popey, en présence du maire de la commune.
  • Mercredi 8 Mai à 18h à Notre Dame de la Roche : messe des rogations.

Les messes des vendredis de Mai et Juin

dans les chapelles du territoire de la paroisse

Chapelle de Vindry : messe pour les vocations le 3 Mai et le 7 Juin à 20h30 suivie d’une heure d’adoration

Chapelle de Grévilly : messe en l’honneur de la Vierge Marie le 10 Mai et le 14 Juin à 18h

Chapelle de Clévy : messe d’intention pour les familles le 17 Mai et le 21 Juin à 18h.

Chapelle ND de la Pitié à Valsonne : messe d’intention pour les malades le 24 Mai à 18h

Chapelle ND du bon secours à saint Clément : le 28 Juin à 18h

Chapelle Nd de la Salette Joux : Fête de la Visitation de Marie messe à 18h le 31/05

Camp et prière

Les inscriptions sont ouvertes

Pour les 7-17 ans

du 27 Juillet 3 Août à Lamure sur Azergues

Le prix ne doit jamais être un obstacle à l’inscription de vos enfants. N’hésitez pas à nous contacter. Permettre la participation de votre enfant est notre priorité et nous mettrons tout en œuvre pour l’accueillir.   https://campetpriere.fr/inscription