Modification messes d’août

MESSES DOMINICALES du dimanche 31 juillet au dimanche 29 août

Rappel : horaires des messes du dimanche à 9h en village et à 10h30 à l’église St André de Tarare

SAMEDI DIMANCHE

31 juillet 1er août18h ND de la Roche
Pas de Messe à Pontcharra
11h Valsonne  10h30 St André  
7-8 août
18h ND de la Roche
18h30 Pontcharra
 9h PAS DE MESSE10h30 St André  
14-15 août L’Assomption18h ND de la Roche
18h30 Pontcharra
célébrée par Monseigneur Gobillard
9h St Forgeux10h30 St André
21-22 août18h30 Pontcharra  9h St Clément-sous-Valsonne  
ND de la Roche (Pèlerinage diocésain) Messe 10h15 Célébrée par Monseigneur de GERMEY
pas de messe à St André
28-29 aoûtND de la Roche Pontcharra9h St Loup10h30 St André

MESSES EN SEMAINE :

  • Pas de messe ce jeudi 5 août puis messes
  • Les jeudis 13/20 et 27 août à 9h église Sainte Madeleine
  • Messe le vendredi 20 août 11h à l’église de Valsonne

Lien paroissial mensuel

Juillet 2021

Juillet-Août, la grande coupure des vacances, la fin des activités dans beaucoup de domaines… le repos après tout le labeur…. Pour autant, cette année scolaire a été très compliquée avec plusieurs coupures forcées, d’aménagements des plannings, « des jauges », à cause de la crise sanitaire. Osons le dire tout cela a été épuisant, sans doute plus moralement que physiquement….

En ce début d’été, j’ai une pensée particulière pour tous les enseignants et éducateurs de nos enfants et de nos jeunes. Ils ont eu une année difficile avec les emplois du temps et les activités contrariés par les événements de la pandémie. Bonnes vacances à vous chers enseignants.

Ma pensée va aussi vers tous nos soignants, l’année a été aussi très éprouvante, dans les hôpitaux, les centres de soins, les maisons de retraites… Je ne veux oublier aucun soignant, infirmier(e), aide-soignant(e) : Bonnes vacances à vous tous et merci.

Il y a aussi toutes nos familles, la gestion de la vie professionnelle et familiale, n’a certainement pas été toujours simple : Bonnes vacances à toutes nos familles.

Je pense enfin « à tous ancien(nes)… souvent sollicités, mais qu’il fallait aussi protéger… C’est peut-être vous que l’on sollicite maintenant en cette période estivale… Bonnes rencontres familiales.

Et sur notre paroisse, dans notre famille Eglise, certain(e)s d’entre nous vont peut-être s’absenter, d’autres rester. L’année a aussi été difficile pour notre communauté, avec l’impossibilité de se réunir ensemble comme on l’aurait voulu, d’organiser toutes les activités nécessaires notamment pour nos plus jeunes. Mais la mission n’a pas été vaine pour autant. J’ai voulu nous inviter, par le bulletin quotidien, à nous

recentrer sur la prière au quotidien. La foi est une force pour traverser les joies et les épreuves. Dans cette période éprouvante, la Parole de l’Evangile, chaque jour, nous appelle à l’espérance. Nous allons continuer sur ce chemin de la prière les uns pour les autres les uns avec les autres. Ce mois de juillet, où je prends congé de vous, je vais aller prêcher deux retraites spirituelles, l’une en Bretagne dans une communauté de moniales de la règle de saint Augustin, l’autre à Lourdes, dans le centre spirituel de l’Assomption. Ce sont de moments importants en plus dans mon ministère. Je vous porterai dans ma prière.

Sur notre paroisse, au mois d’août, nous allons nous confier à la prière de Marie. Le 1er Août à la fête de Grévilly, le 15 Août après-midi à Notre Dame de Salette à Joux, le 22 Août au traditionnel pèlerinage diocésain à Notre Dame de la Roche, où notre archevêque, monseigneur de Germay, viendra présider la messe.

Déjà pointent les projets de la rentrée de septembre. Les inscriptions pour tous les enfants et les jeunes (éveil à la foi, catéchèse, aumônerie des collèges et lycées) se feront les samedis dans les différents pôles de notre paroisse. Le dimanche 12 Septembre sera notre messe de rentrée paroissiale, je serai officiellement installé comme curé de la paroisse par monseigneur Gobillard. Enfin, le vendredi 17 Septembre, à 20h en l’église sainte Madeleine, je souhaite que nous soyons très nombreux à l’assemblée paroissiale durant laquelle je présenterai le projet pastoral pour notre Eglise locale. Chaque baptisé est concerné, et sera écouté et invité à réagir. 

Demandons au Seigneur, durant cet été, qu’il nous enracine et nous confirme par son Esprit, dans tous les appels et les sollicitations dont nous devrons continuer à répondre jour après jour.

Je vous assure de ma prière

                                                                                                                                                                            Père Frédéric Benoist

Annonces des baptêmes de juillet

  • Samedi 3 juillet à 16h30 à Pontcharra : Théo RAMPAL.
  • Dimanche 4 juillet à 11h30 à Tarare : Chloé CHAMPIN-GAUTIER.
  • Dimanche 4 juillet à 12h à la chapelle de Grévilly (St Forgeux) : Lina MAILLOT & Alice JUNET.
  • Samedi 10 juillet à 10h00 à Ancy : Liam BRULLIARD VALOT.
  • Samedi 10 juillet à 17h Eglise Ste Madeleine : Maxence et Ambre BRAILLON
  • Dimanche 11 juillet à 11h30 à St Loup : Jade REYNAUD, Abby & Maé PETOUX.
  • Dimanche 11 juillet à 12h à Pontcharra : Fanny COQUARD
  • Samedi 17 juillet 17h à Pontcharra : Mélina MAYNAUD ; Jade GISBOURG
  • Dimanche 18 juillet 11h30 à Pontcharra : Jazon FAYARD
  • Dimanche 25 juillet 11h30 à la Chapelle de Grévilly : Lysia CERVOS
  • Dimanche 25 juillet 11h30 à Ancy : Manon BOUCHET

Informations paroissiales

  • la permanence du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et le samedi de 10h à 11h30 est assurée en juillet. En Août, la maison paroissiale sera fermée à l’accueil en raison de vacances du lundi 2 août au 25 août inclus. Le père Edgard sera présent en juillet et le père Frédéric en août.  
  • en juillet et août – Un seul bulletin mensuel sera édité l’un début juillet et l’autre pour août.
  • Samedi matin : exposition du saint Sacrement de 10h à 12h en l’église sainte Madeleine avec possibilité de faire une démarche du sacrement de la réconciliation.

MESSES DOMINICALES du dimanche 4 juillet au dimanche 1er août

Rappel : horaires des messes du dimanche à 9h en village et à 10h30 à l’église St André de Tarare

HorairesSamedi 18h00 ND de la Roche 18h30 PontcharraDimanche
9h 10h30 St André
3-4 juilletND de la Roche PontcharraLes OlmesSt André
10-11 juilletND de la Roche PontcharraValsonneSt André
17-18 juilletND de la Roche PontcharraJouxSt André
24-25 juilletND de la Roche PontcharraSt Romain-de-PopeySt André
31 juillet 1er aoûtND de la Roche PontcharraDareizéSt André

MESSES EN SEMAINE : Chaque jeudi à 9h église Sainte Madeleine

LE COIN DES FAMILLES

Inscription 2021-22 pour tous de 3 ans à la terminale

La paroisse St Jean XXIII propose un groupe pour les enfants et les jeunes en fonction de leur âge de 3 ans à la terminale. Parce que votre enfant se pose des questions sur sa vie, sa relation aux autres, sur le monde, sur Dieu, il est important de les prendre en compte et de l’accompagner. La proposition a été repensé en équipe avec le père Frédéric BENOIST , curé pour mieux répondre à leurs attentes, à vos attentes. Ainsi, avec vous, votre enfant vivra des temps de rencontre en groupe, des rassemblements par niveau, des actions de solidarité …Un nouveau parcours sera proposé en cette rentrée pour les enfants de primaire et pour les ados des nouveautés par tranche d’âge, des sorties, un engagement solidaire…

Pour découvrir, se renseigner, s’inscrire nous vous donnons rendez-vous en septembre à la date correspondant à votre lieu d’habitation (en cas d’indisponibilité vous pouvez bien sûr vous rendre sur un autre lieu).  Le caté sera pour lui une chance en plus pour grandir, s’épanouir et être heureux. Notre souhait est de permettre une catéchèse de proximité avec une proposition dans votre ville ou village

  • Samedi 4 septembre 14h 18h : Pôle VAL DE TURDINE (Pontcharra, St Loup, Dareizé, Les Olmes) salle St Joseph de Pontcharra 21 rue Rollet
  • Samedi 11 septembre 14h 18h : Pôle Les Cerisiers (St Forgeux, St Romain de Popey, Ancy) salle KT de St Forgeux (à côté de l’église)
  • Samedi 18 septembre 9h 12h : Pôle des Mousselines (Tarare) salle Belfort 24 rue Pelletier à Tarare
  • Samedi 25 septembre * 9h 12h :Pôle des collines (Affoux, St Marcel l’Eclairé, Joux, Les Sauvages) salle de la mairie à St Marcel * 14h 18h : Pôle du Soanan salle Jeanne d’Arc 45 route de Lyon à Valsonne

En vous souhaitant un bel été, nous restons disponible .

Contact : Evelyne Maënhaut e.maenhaut@lyon.catholique.fr

Dimanche 1 er août :Fête paroissiale à notre Dame de Grevilly

Pour ceux qui veulent : marche vers Notre dame de Grevilly.

Rendez-vous à 10 h30 place de la mairie à saint Forgeux

12 h : temps de prière devant la chapelle

12 h 15 : apéritif

 13 h : pique-nique (apporte par chacun)

 15 h : messe votive à Notre Dame du mont Carmel

16 h : fin

Mgr Olivier de Germay a reçu le pallium

Mardi 29 juin, en la solennité des saints Pierre et Paul, Mgr Olivier de Germay a reçu le pallium des mains du pape François, en tant qu’archevêque métropolitain.

Comme le veut la tradition en la Solennité des saints Pierre et Paul, le Pape François a remis les pallia bénis aux archevêques métropolitains nommés au cours de l’année. Le pallium remis à 12 archevêques métropolitains

Qu’est-ce que le pallium ?

Traditionnellement tissé à Rome par des religieuses du couvent Sainte Agnès, le pallium est une fine écharpe de laine blanche d’agneau. Il symbolise le pouvoir pontifical et l’union étroite des archevêques avec le Pape. Avant leur bénédiction, les pallia sont placés auprès du tombeau de Pierre. Au moment de recevoir le pallium, les archevêques prononcent un serment solennel de fidélité au Souverain Pontife devant le tombeau de saint Pierre.

Dans une lettre envoyée à toutes les nonciatures apostoliques et datée du 12 janvier 2015, le maître des cérémonies pontificales, Mgr Guido Marini, avait fait connaître la décision du Pape de changer la façon dont le pallium est remis aux nouveaux archevêques métropolitains. Les Églises sont ainsi appelées à être plus impliquées dans la remise du pallium : ce n’est plus le Pape qui impose les pallia pendant cette célébration romaine, ils sont bénis et remis, mais imposés aux nouveaux archevêques dans leur Église locale, sauf exception.

Un office est prévu pour cet évènement le 26 septembre à la cathédrale St Jean Baptiste

Lire la suite https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2021-06/pallium-pallia-remis-douze-archeveques-pape-francois-pierre-paul.html

A NOTER pour la rentrée

  •  Dimanche 12 septembre 10h St André: messe (unique) de rentrée et d’installation de notre curé célébrée par Mgr GOBILLARD 
  • Vendredi 17 septembre 20h Eglise Ste Madeleine  :Tous les baptisés sont invités à participer à cette assemblée. Le père Frédéric présentera l’orientation pastorale. Venons nombreux notre participation est essentielle
  • Jeudi 7 Octobre 20h : : Conseil Pastoral Paroissial, salle St Joseph (les membres recevront l’invitation :  référent de service comme funérailles, santé…, délégué Equipe Relais de Proximité, responsable de mouvement …)

REMERCIEMENTS

Merci à Emmanuelle VEAU pour sa belle collaboration depuis septembre !

Nous lui souhaitons une bonne continuation

Merci de ne plus la contacter pour la paroisse sur son numéro personnel 😊

Lien quotidien paroissial

Samedi 3 juillet : Fête de Saint Thomas

Parole de Dieu : Jean 20,24-29

Commentaire :

Devenir croyant, être croyant… Il n’est pas si facile de croire, n’est ce pas ? La foi est un chemin qui n’épargne pas les doutes et parfois les exigences de preuve de notre part. Avec Thomas, Jésus ressuscité nous met à l’aise très vite après ce mystère de la Résurrection. Mais il convient de décider à croire ce qui nous dépasse. Jésus invite à décider de devenir un croyant. Il invite à grandir, à décider de devenir ce que nous sommes en profondeur, ce qui est semé en nous, ce qui n’est que graine de moutarde à nos yeux.

Le Ressuscité propose un chemin de Vie. Comme dans le Deutéronome, Dieu suscite en nous la vie : « J’ai mis devant toi la Vie et la mort, choisis la Vie afin que tu vives ! » Dt 30,19. Choisissons ensemble et personnellement de devenir aujourd’hui croyant pour nous exclamer avec Thomas et tant d’autres « Mon Seigneur et mon Dieu ».

Plus que d’autres apôtres, Thomas bénéficie d’une certaine sympathie de la part de nos contemporains parce qu’il est celui qui doute et qui accède malgré cela à la foi. Il est pourtant bien plus que cette belle image qui réduit sa place et son rôle dans l’histoire de l’Église. L’Évangile de Jean le met en scène à plusieurs reprises et lui attribue en effet un rôle singulier. 

Le plus courageux : Ainsi, alors que Jésus, menacé de mort par les pharisiens, annonce qu’il va se mettre en route vers Jérusalem au péril de sa vie, Thomas se révèle le plus courageux, et il entraîne les apôtres à la suite de Jésus, avec une fidélité aveugle en les exhortant : « Allons, nous aussi, mourir avec lui ! » (Jn 11, 16). Il est déjà prêt à suivre Jésus quoi qu’il arrive : son engagement est total. Et quand Jésus, annonçant sa mort future, leur dit : « Pour aller où je vais, vous savez le chemin » (Jn 14, 4), Thomas dit à haute voix ce que les autres pensent tout bas : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? » (Jn 14, 5). Il a le courage d’avouer son ignorance, et il demande à Jésus de l’éclairer. N’est-il pas déjà à ce moment le modèle du croyant, qui cherche à orienter son action, et demande dans sa prière à Jésus d’être éclairé ? La réponse fameuse du Christ ouvre un immense horizon théologique : « Je suis le chemin, la vérité et la vie » (Jn 14, 6).

De quoi doute-t-il vraiment ? Mais il y a la crucifixion, et comme presque tous les autres, il se cache. Le troisième jour, Jésus ressuscité apparaît  aux apôtres, en l’absence de Thomas. Mais il ne veut pas les croire : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque de ses clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas » (Jn 20, 25). La violence de ses propos interroge. De quoi doute-t-il vraiment ? Il a été le témoin de la résurrection de Lazare (Jn 11, 43-44), et sait donc la chose possible. Mais qui a ressuscité Jésus ? Il faudrait qu’Il soit Dieu lui-même, et peut-être Thomas est-il en voie de le croire. Mais un autre doute, plus subtil, l’assaille : celui de la résurrection de la chair, du fait que Jésus n’est pas un pur esprit revenu sur terre, mais bien ressuscité dans son corps. Le corps du ressuscité a d’ailleurs tout d’une créature spirituelle : il apparaît dans des lieux clos, et jouit de la bilocation. L’incrédulité de Thomas à ce sujet est aussi celle des autres apôtres qui ont besoin de pouvoir toucher pour être confirmés dans leur foi en Jésus ressuscité dans sa chair (Mt 28, 17 ; Lc 24, 39). Mais là aussi, il l’exprime avec une vigueur exceptionnelle. 

 Un zèle apostolique exceptionnel : Et sa réponse à Jésus, lorsqu’Il lui apparaît et L’invite à toucher ses saintes plaies, le hisse à une hauteur théologique exceptionnelle lorsqu’il proclame : « Mon Seigneur et mon Dieu » (Jn 20, 28). De la plaie du côté du Christ, il va recevoir la grâce d’un zèle apostolique extraordinaire. Remontant vers l’Est la route de la soie, il évangélise l’Asie centrale, puis descend vers le continent indien. Et des mains et pieds transpercés, il gagnera le martyre dans l’Inde du sud, en l’an 72. 

 Plusieurs Églises tiennent Thomas pour leur fondateur : l’Église chaldéenne, l’Église assyrienne, et toutes les Églises indiennes. Il a été « l’athlète du christ », celui qui, toute sa vie, a porté au loin la Bonne nouvelle. Et en ces temps difficiles, il demeure pour nous un modèle de foi et d’espérance.

Le doute fait grandir la foi, saint Thomas n’est en rien différent de nous

Lire la suite: Lien quotidien paroissial