Bref compte-rendu des Portes Ouvertes Mission

DIMANCHE 6 les messes paroissiales le matin, et à 17h au cinéma Jacques Perrin de Tarare le Film Little Boy suivi d’un échange, nous étions près de 150 personnes.

LUNDI 7matin : évangélisation de rue, il y a eu six binôme (donc 12 personnes) : 3 binômes sont allés dans la rue et 3 en visite à domicile ce qui a permis de belles rencontres. Après-midi : conférence sur les apparitions de la Vierge Marie par le Père Xavier Skof pour une cinquantaine de personnes. A 17h, Chapelet aux Olmes, il y a eu 15 personnes et à St Clément 8 personnes. Soirée Mariale à la chapelle Notre-Dame de Bel Air, très belle soirée très priante, il y avait aussi une cinquantaine de personnes, petite procession et prière sur la ville de Tarare.

MARDI 8 la « bénédiction des cartables » a eu lieu dans l’église des Sauvages avec 67 enfants de l’école Sainte-Marie des Sauvages et les maîtresses et quelques paroissiens, une belle célébration et de grandes grâces. Matinée évangélisation de rue et aussi à domicile avec cinq binômes pendant à peu près 1h30 et de belles rencontres. Une première conférence de Brunor sur Dieu, la Bible et la science, une heure, avec les collégiens de 3°, environ 100 élèves, à l’église Ste Madeleine et l’après-midi, au Lycée ND de Bel Air, les lycéens de 2ndes, quelque 200 élèves, bonne participation des jeunes qui ont été intéressés. Et en soirée, conférence du même Brunor pour adultes à l’église Sainte Madeleine, une soixantaine de personnes, soirée très intéressante aussi et très bonne séance de dédicaces de ses Bandes dessinées.

MERCREDI 9matin a eu lieu l’évangélisation, mais comme il pleuvait il y a eu plus de porte-à-porte, avec six binômes et aussi les visites du père Gabriel qui est allé voir des personnes en individuel. Dans l’après-midi il y a eu la visite de la maison de retraite de Saint Clément, environ 12 personnes étaient présentes, ce qui a permis de visiter les résidents et aussi le foyer de vie des handicapés, avec de très bonnes rencontres à chaque fois. Le soir « café philo », deux heures de réflexion sur la bonté de Dieu et la souffrance, avec Michel Mahé et les deux prêtres, très bonne participation, le Ninkasi était plein (environ 70 personnes), il y a eu de très bons échanges.

JEUDI 10matin Bernard et Christiane ont préparé une très belle table pour faire un stand sur le marché avec les kakemonos de la paroisse. Il y a eu des bons échanges, les gens sont venus prendre des renseignements ou un café. Le déjeuner a eu lieu au lycée ce qui a permis des contacts avec deux professeurs et surtout avoir des échos sur Brunor. Pour le « thé des grands-parents » il y avait une quarantaine de personnes au Caveau du Théâtre à Tarare. Un couple est venu donner son témoignage sur la transmission de la foi à leurs enfants et petits-enfants. Les participants ont beaucoup apprécié, et ils ont demandés à avoir une autre rencontre.

VENDREDI 11 matin il y avait un « Bienvenue à la maison » à Joux : 7 personnes invitées par une famille et deux personnes de l’équipe mission ce qui a permis de bons échanges. Dans la matinée il y a aussi eu la « bénédiction des cartables » des élèves de l’école Saint Éva des Olmes à l’église, avec une animation de deux membres de l’EMI. L’après-midi à Pontcharra, en simultané, il y a eu une adoration tout l’après-midi jusqu’à 18h et pendant ce temps il y avait un stand d’évangélisation sur le marché. Beaucoup sont venus pour boire un café et discuter. Dans le même temps, il y avait une visite à l’EHPAD La Clairière de Tarare avec trois binômes et là aussi de belles rencontres. Le soir à 20h à l’église Ste Madeleine, magnifique Veillée de la miséricorde, avec louange, adoration, prière des frères, confessions.

SAMEDI 12matin après louange et messe, évangélisation sur le marché de Tarare. Il y avait 6 binômes qui ont été jusqu’aux abords de l’église et qui ont pu inviter largement. En début d’après-midi il y a eu un « Bienvenue à la maison » à Pontcharra de 5 personnes. À 15h : la grande marche des familles a été une grande réussite puisque plus de 70 personnes se sont déplacées dont un bon nombre de parents et d’enfants Et le soir un autre « Bienvenue à la maison » à Tarare avec 20 personnes.

DIMANCHE 13 Adoration, louange et messe à Ste Madeleine, pour la Fête de St Jean XXIII, puis couscous paroissial au Lycée ND de Bel Air avec presque 100 personnes !

Dieu est bon et il nous a béni !!

Jean-Pierre Gotte, pôle communication de l’équipe noyau

Le Père Jean Doamba, chez nous cet été, se présente

LA SOUTANE ET LE MEDICAMENT

Je me nomme le Père Jean DOAMBA, originaire de l’archidiocèse de Ouagadougou (BURKINA FASO). Ordonné prêtre le 2 juillet 2005, je suis depuis le 2 juillet 2019  à la paroisse saint Jean XXIII de TARARE pour une mission d’été jusqu’au 12 septembre 2019.
Actuellement dans mon diocèse, je suis affecté dans l’hôpital Paul VI. J’y suis depuis octobre 2012.

Le Père Jean Doamba pendant son homélie – messe à St-Marcel l’Eclairé

L’hôpital Paul VI

Notre hôpital est une structure sanitaire appartenant à l’Archidiocèse de Ouagadougou. Il est le fruit de la générosité des chrétiens italiens suite à l’appel du Pape Paul VI lors du Congrès Eucharistique de PESCARA (1977). 
Depuis ce temps, la structure s’agrandit grâce à plusieurs facteurs (générosité des donateurs, la fréquentation des patients, sa notoriété grandissante et surtout l’amélioration de la gestion administrative et financière). Il compte actuellement 183 lits et le nombre d’agents est  481 dont 74 agents payés par l’Etat burkinabé.

Ma mission à l’hôpital

Après des études en la gestion pharmaceutique à l’Ecole Nationale de la Santé  Publique (ENSP), ma mission dans cette structure sanitaire se regroupe en trois rubriques  :

o Une animation spirituelle dans le centre hospitalier à côté de l’aumônier catholique  ; un programme de messes et de visite des malades catholiques est organisé.

o Une aide dans la gestion administrative et financière auprès de mes confrères prêtres. Nous sommes quatre prêtres à y travailler.

o Une gestion des consommables et produits pharmaceutiques pour le fonctionnement des différentes unités de soins et pour le dépôt pharmaceutique  : dans nos pays, il n’y a pas d’assurance médicale pour la majorité des Burkinabè. Chaque patient honore ses frais de consultation, de médicaments et d’hospitalisation. Ainsi notre mission consiste surtout à disponibilité les médicaments pour les patients qui fréquentent la structure.
Dans nos pays en voie de développement, les médicaments génériques ou les spécialités médicamenteuses sont toujours importés des firmes pharmaceutiques d’autres pays par des centrales d’achat nationales. La gestion consiste à rentrer en contact avec ses grossistes locaux pour trouver les consommables et les médicaments  ….tâche pas facile parce qu’il faut aller vite à la recherche de la qualité et de la quantité en fonction de la fréquentation de la structure.

Hôpital Paul VI de Ouagadougou

La santé au Burkina

Le Burkina est un des pays en voie de développement et qui essaie par tous les moyens d’améliorer les conditions sanitaires de sa population  ; l’Eglise catholique qui a plusieurs vocations s’est engagée à côté de l’état pour combattre les maladies. Et elle compte toujours sur l’aide des personnes de bonnes volontés pour l’accomplissement de cette tâche. Car la majorité de la population ne bénéficie pas des assurances sanitaires comme en France.
Ainsi je vous prie de vous réjouir de cet acquis qui est trésor inestimable  : la santé n’a pas de prix mais a toujours un prix salé à payer pour les plus pauvres de nos pays.

Voici le site de l’hôpital Paul VI  : www.hopitalpaul6.org// www.cmapaul6.org
Mes contacts  : –  email  : doamjean@yahoo.fr
     -Téléphone ( France)  : 06 05 88 06 38
    -Téléphone (Burkina Faso) 00226 70168602
Je traduis ma reconnaissance au diocèse de Lyon pour l’accueil et l’hospitalité.
Merci aussi à vous pour tout ce que vous ferez pour notre mission (prière, don de matériels et de consommables… ) au sein de cette structure hospitalière qu’est l’hôpital Paul VI.
Que Dieu vous bénisse abondamment  !

Retraite en paroisse !

Dans notre année de Mission paroissiale, l’Équipe Missionnaire Itinérante vient animer 4 soirées de retraite : mardi 26 mars : « Dieu a tant aimé le monde » ; jeudi 28 mars : « Pour moi vivre c’est le Christ » ; mardi 2 avril : « Recevez l’Esprit Saint » ; jeudi 4 avril : « Allez par toutes les nations ». Toutes les indications sont sur les flyers. Les 3 premières soirées sont à 20h à la maison paroissiale à Tarare et la dernière à l’église Ste Madeleine de Tarare à 20h aussi. Invitez autour de vous, venez et voyez !